Les cafards / Les blattes  

 MJ Belgium les professionnels de la Désinsectisation

Les mots blatte et cafard désignent exactement le même insecte.

Le mot blatte est le nom scientifique (du latin blatella), le mot cafard est plus souvent employé dans le langage courant. Les mots cancrelat et coquerelle (au Québec) sont également employés pour désigner le même insecte.

Les blattes ou cafards sont considérés comme des nuisibles dans le Règlement Sanitaire Départemental. En raison des problèmes de santé publique et des dangers qu'elles représentent, ce règlement oblige les occupants de logements et de locaux de préparation ou de vente d'aliments, à lutter contre ce nuisible. La blatte est souvent porteuse d'agents pathogènes : des virus et de nombreuses bactéries. La blatte peut aussi provoquer des allergies respiratoires. La blatte est un véritable problème de santé publique.

             

 

La blatte est un insecte omnivore, Toute forme de repas lui convient : viande, légumes, fruits, aliments sucrés, graisses, tissus, cartons, papiers, cadavres de blattes mortes...

C'est pourquoi on la trouve un peu partout : dans les maisons, les appartements, les restaurants, les magasins et entrepôts alimentaires ou non, les bateaux, les hôpitaux, etc. Pendant la journée, la blatte se terre en général dans un coin obscur et sort la nuit pour partir en chasse.

La blatte s'introduit dans n'importe quel bâtiment comportant la plus petite bouche d'aération ou même une minuscule fente : 1,5 mm lui suffit !

Elle adore en particulier circuler le long des gaines techniques et des colonnes de vide-ordures, et c'est ainsi qu'elle a vite fait de contaminer tous les appartements d'un même immeuble. Les cafards peuvent se développer rapidement si les conditions sont favorables : température élevée, humidité, nourriture. Après la fécondation, la femelle stocke la semence du mâle, ce qui lui permet de continuer à pondre des œufs toute sa vie, sans même renouveler l'accouplement. Les œufs se forment dans des capsules appelées oothèques, que la femelle dépose un peu partout. Pour qu'une infestation démarre, il suffit d'une seule oothèque introduite par hasard dans un local, collée à un sac ou à la semelle d'une chaussure !

De plus, la blatte se reproduit à une vitesse hallucinante : pendant sa durée de vie, une blatte peut théoriquement produire 100 000 œufs ne demandant qu'à éclore en blattes adultes !

 

 

Blatta orientalis

Longueur de 15 – 35 mm . De couleur sombre. Se déplace rarement . Les oeufs sont placés dans  l’oothèque (poche à oeufs). L’éclosions à lieu huit semaines aprés. La blatte orientale acquière l’age adulte après 6 à 10 mois. Supporte bien le froid, les températures négative. Elle peut survive à l’extérieur des bâtiments, dans les décharges alimentaires. Elle vit essentiellement la nuit.

 

BLATTE AMERICAINE

 

Periplaneta americana la plus grosse des blattes domestiques, préfère de loin l'humidité des sous-sols, étant de toute façon trop lourde pour escalader les murs. Elle se déplace sur des surfaces rugueuses comme le bois ou les blocs de béton, mais ne peut pas grimper aux murs ou autres surfaces lisses. Si vous en trouvez une sur une table ou une chaise, c'est très probable qu'elle y est arrivée en tombant d'une hauteur sous plafond, après avoir perdu son adhérence.

 

BLATTE GERMANIQUE ou Blattella germanica

 

La Blatte Germanique ou Blattella Germanica est la plus répandue en Europe. Elle représente 90% des infestations. De genre Blatella, d'espèce Germanica, elle n'a, contrairement à ce que l'on pourrait croire, aucun sang germanique. Les Allemands eux-mêmes la surnomment, probablement par dépit, la blatte hollandaise...  Comme la plupart de ses congénères, elle vient d'Afrique de l'Ouest, arrivée en Europe par bateau depuis plus de deux cents ans. Après avoir envahi les ports, elle a colonisé les centres villes.

C'est une petite espèce de cafard, mesurant de 10 à 16 mm de long.
 Sa couleur va de bronze à brun clair. On la reconnais grace à ses deux bandes foncées parallèlesqui partent de la tête et se rendent à la base des ailes (sur le pronotum).

Bien qu'elle ait des ailes, elle est incapable d'effectuer un vol soutenu. Les élytres chez les adultes sont plus longs que le corps chez la femelle, et plus courts chez le mâle. La femelle est plus large que le mâle. La femelle porte sur son arrière-train une coque pleine d'oeufs appelée "oothèque". D'un brun brillant, rectangulaire mesurant 7 mm de long et 3 mm de large, cette capsule à oeuf est très gluant et difficile à écraser. Chaque oothèque contient entre 30 et 40 oeufs. La femelle porte les oeufs dans l'oothèque jusqu'à l'eclosion des ceux ci.

La femelle pond environ 7 oothèques au cours de son existence. La période d'incubation des oeufs est de 17 jours. L'état de la nymphe dure de 40 à 65 jours. La métamorphose de la blatte germanique est incomplète. Lors de son développement, la nymphe passe par 7 métamorphoses. Elle croît en taille à chaque métamorphose.

Le cycle de vie complet de la blatte germanique s'étend entre 3 et 6 mois. On compte, par année, 2 ou 5 générations. Un couple de blattes germaniques peut produire jusqu'à 1 000 000 de descendants en une année.La Blatte Germanique niche dans des endroits chauds sombres et humides  dans nos habitations, les dessous d'évier et de baignoire, derrière le gros électroménager qui dispense de la chaleur (moteur du réfrigérateur, machines à laver, machine à café...), dans le chauffe eau, conduits divers (colonnes de vide ordure, bouche d'aération, chauffage, baguette électrique...), dans les recoins et charnières des placards, dans le faux-plafond,  le coin poubelle sous l'évier, derrière les tapisseries ...

Vous pouvez vérifier la présence des blattes : là où elles ont créé leur "nid", vous trouverez des coques d'oothèques vides et des petits points noirs (sorte de poussière noire) dans les angles de plafond, dans les tiroirs... qui sont leur excrément. Elles ne construisent pas un nid au sens propre du mot, mais des lieux de rassemblemant : ce sont des insectes à caractère "grégaire".

Quand la population de blattes est devenue trop importante dans la cuisine, alors elles envahissent les autres pièces de votre appartement comme la salle de bain, le wc, le salon et parfois même les chambres.

 

BLATTE RAYEE

 

La Supella Longipalpa est jaune brunâtre claire ou légerement foncée avec la présence d'une bande claire située à la bases des ailes derrière le prothorax (pronotum ou corselet) . La Supella Longipalpa a une forme ovale aplatie, des jambes épineuses et de longues antennes. Le mâle reste plus mince que la femelle. Les ailes sont foncées, brunes rougeâtres.
Le mâle adulte est capable de voler, la longévité des adultes peut atteindre 6 à 8 mois.  Contrairement aux ailes du mâle, les ailes de la femelle sont courtes et ne recouvrent pas son abdomen. 

A l'âge adulte la Supella Longipalpa mesure entre 1 et 1,5 cm. La nymphe subit entre 6 et 8 métamorphoses et croît en taille à chaque mue. Les nymphes sont foncées avec deux bandes très claires séparées par une bande foncée juste derrière le prothorax. La femelle pond au cours de sa vie entre 5 à 18 oothèques qu'elle cache, en les collant, sous les meubles, derrière des tiroirs, dans les fissures des meubles.... Les conditions favorables pour la prolifération sont entre 20 et 30°C avec une humidité relative de 60%. La Supella Longipalpa préfère cependant un milieu relativement plus sec par rapport aux autres blattes. Elle s'épanouit dans les appartements et les maisons où les températures sont élevées. Elle se cache dans des zones chaudes et élevées comme les plafonds des habitations, derrière les décorations de mur,  les douches et les toilettes,  dans les appareils électro-ménagers...

 La période d'incubation des œufs dure, selon la température ambiante, d'environ 35 à 75 jours. La nymphe atteint sa maturité après 55 - 120 jours. 

 

Des Cafards, des Blattes ont envahis vos locaux, votre habitation, votre commerce ?

                            Faites vous aider par un professionnel du traitement      

                                 Appelez le    0491 22 61 66

 

 

 

 

 


Contact

MJ BELGIUM PEST CONTROL

www.muis-kakkerlak.be


Gsm 0491 22 61 66